Fédéral

Publication } 05-06-2020

Il y a 10 ans, la Fédération Française de Baseball et Softball et l’Association Bip Baseball France signaient un protocole d’accord, synonyme de premier pas vers la reconnaissance et le développement de la pratique du baseball pour non ou mal-voyants qui faisait alors ses débuts dans l’hexagone. 10 ans plus tard, la Fédération et l’ABBF poursuivent leur engagement avec la signature d’une convention de partenariat et la création d’une licence Blind Baseball.

Une décennie de développement du Blind Baseball

C’est à l’initiative de Tom Nagel, qui avait découvert le Bip lors d’un voyage à Boston aux États-Unis, que l’Association Bip Baseball France est créée en 2009 avec le soutien de Gilbert Lejeune, Najib Lamjaj et d’Alain Roucan – par ailleurs président du club du Thillay organisateur d’un événement annuel de softball fauteuil. Après plusieurs initiations, c’est au club de Nogent-sur-Marne que le Bip a commencé à se structurer, au sein d’une section gérée par Christel Philippe et Emmanuel Luxi.

Contacté par l’ABBF, le Président Seminet soutien l’initiative et met en place le protocole d’accord avec l’association pour donner un cadre au Blind Baseball en France et encourager son développement.

Najib Lamjaj, Didier Seminet et Tom Nagel lors de la signature du protocole FFBS ABBF en 2010

Pratiqué sous différentes formes comme le Beep aux États-Unis depuis les années 1970 ou le Blind en Italie depuis les années 1990 – le pays européen où la pratique est la plus développée et qui compte une ligue active (voir le site de l’AIXBC) – le baseball pour non ou mal-voyants a vécu un tournant au début des années 2010 avec la création de la Mole Cup, ou Tournoi des Taupes en 2011 à Freising en Allemagne.

L’événement annuel qui rassemble des équipes italienne, allemande et française est organisé à tour de rôle et la France l’a accueilli, grâce au travail de la section Bip du club des Bandits de Nogent-sur-Marne, pour la première fois en 2013 puis à nouveau en 2016.

Affiche du Tournoi des Taupes 2013 par Dominique Paulin

Parallèlement, la Fédération institue une Commission Fédérale Sport et Handicap et Tom Nagel, membre du Comité Directeur, en prend la présidence avec l’objectif de développer des sections blind dans d’autres clubs. La Fédération Française de Baseball et Softball rejoint le Comité Paralympique Sportif et Français.

Sur le terrain, plusieurs initiatives voient le jour, notamment à Pau et à Montpellier sous l’impulsion respectivement de Soubha Essafi et de Jean-Marie Vautrin. L’équipe française termine deuxième du Tournoi des Taupes 2016 organisé à Champigny-sur-Marne et une compétition « Bat Ball » est organisée à Montpellier l’année suivante avec la participation des italiens et d’une équipe cubaine.

Mounir Marhrioui des Bandits de Nogent à la batte lors du premier Tournoi des Taupes.

Au Blind le frappeur et les défenseurs se repèrent grâce au son des grêlons à l’intérieur de la balle. Après la frappe, la base électronique est activée par un arbitre et émet elle-aussi un son pour que le coureur puisse s’orienter et la rejoindre.

En 2018, la Fédération Française de Baseball et Softball est en pleine campagne pour le maintien du baseball softball au programme des Jeux Olympiques pour Paris 2024. L’occasion où jamais de pousser pour la reconnaissance du blind comme potentielle discipline Paralympique. A l’initiative de la France, la Fédération Internationale de Baseball et Softball (WBSC) créé une Commission Paralympique et Tom Nagel en prend la présidence.

Le Tournoi des Taupes rencontre toujours plus de succès et de nouvelles équipes viennent étoffer les rangs des participants: Cuba, États-Unis, Pakistan, Grande-Bretagne, soulignant la notoriété grandissante de l’événement comme compétition de référence du Blind sur la scène internationale.

Un nouveau palier franchi avec la création d’une licence Blind

Retour en France. 10 ans plus tard, on prend les mêmes et on continue. La Fédération et l’ABBF franchissent un nouveau cap dans leur relation avec la signature d’une convention de partenariat et la création d’une licence blind à la Fédération Française de Baseball et Softball.

Dans le cadre de la convention, la Fédération renforcera son implication sur la formation des entraineurs de Blind, l’accompagnement des pratiquants et le déploiement d’une offre compétitive, notamment dans la perspective de la participation à des compétitions internationales. L’Association Blind Baseball France concentrera son action sur la promotion de la discipline, l’accompagnement des clubs et la recherche de partenariats, notamment avec le Lions Club France et les hôpitaux et écoles spécialisées pour déficients visuels.

Didier Seminet, Président de la Fédération Française de Baseball et Softball: "10 ans, c'était une date anniversaire, l'occasion de faire le point sur le travail accompli et de se projeter vers la décennie qui s'ouvre devant nous. Beaucoup de choses ont évolué en dix ans, des partenariats institutionnels ont été noués, des actions menées sur les terrains. La création de la licence est un acte fort pour la Fédération qui ouvre la voie à une meilleure reconnaissance du Blind, à un recensement optimisé de la pratique et au déploiement progressif d'une offre compétitive. Merci à Tom Nagel et à toutes celles et ceux qui œuvrent en faveur du développement du Blind Baseball."
Tom Nagel, Président de l'Association Blind Baseball France : "La Fédération Française de Baseball et Softball est un modèle à suivre pour d'autres fédérations nationales pour le développement de cette discipline. C'est un pas en avant pour nous tous. Merci à Didier et à la Fédération pour leur implication en faveur du blind."

L’association a récemment changé de nom, devant l’Association Blind Baseball France et a lancé son nouveau site internet, www.blindbaseball.fr. Vous pouvez y retrouver l’actualité sur le Blind en France.

Plus sur le Blind

Trouver un club

Trouver un club près de chez vous!

Prochains évenements