Équipe de France baseball

Publication } 31-03-2020

On l’a quitté à Tucson, où il s’apprêtait à disputer ses troisièmes qualifications de la World Baseball Classic avec l’Équipe de France de Baseball avant l’annonce du report de la compétition en raison de la pandémie du Coronavirus COVID-19.

On le retrouve au Japon, où l’infatigable globe-trotter du baseball français semble avoir définitivement posé ses valises.

Car c’est peu dire que Fred Hanvi a voyagé avec le baseball. Deuxième français formé en métropole à signer un contrat avec une franchise de Ligue Majeure de Baseball (MLB), celle des Twins du Minnesota, il a joué successivement aux États-Unis, en Australie, en France, au Japon, en France, au Japon, au Canada et finalement de nouveau au Japon, après avoir hésité avec la Chine Taipei, et ce tout en restant fidèle à l’Équipe de France de Baseball, allant même jusqu’à mettre terme à l’un de ses contrats pro pour porter le maillot bleu.

Fred Hanvi sous le maillot des Twins. Crédit webnemaa.com.

A bientôt 31 ans, Fred Hanvi est l’un des piliers de l’Équipe de France de Baseball. Une équipe qu’il a rejoint pour la première fois en 2012 après avoir écumé les collectifs de relève, décrochant notamment la médaille d’argent des Championnats d’Europe de Baseball 21U 2006, et multiplié les titres de Champion de France jeune avec son club formateur, les Cougars de Montigny-le-Bretonneux puis le Stade Toulousain Baseball.

Gerardo Leroux, l'un de ses formateurs au Pôle France Baseball de Paris puis à Toulouse se souvient bien de Fred Hanvi: "Fred fait partie de la première génération d'athlètes du Pole France Baseball de Toulouse. Il était calme, travaillait dur, un exemple pour les autres - sauf sur le plan scolaire ! La clé de la réussite pour lui, c'est sa persévérance."
Boris Rothermundt, qui a aussi formé Fred Hanvi s'en souvient bien: "Nous avons beaucoup renforcé ses acquis et développé sa force musculaire. Nous avons travaillé aussi sur son approche mentale qui était trop limitée par rapport à un potentiel pas encore complétement exploité lors de sa signature. On était en plein championnat d'Europe lorsqu'il a reçu l'offre des Twins. On a préféré attendre la fin de la compétition pour l'annoncer et toute l'équipe a pu fêter cela avec lui. Cela reste un très grand moment pour moi."
Fred Hanvi sous le maillot du Pôle France Baseball de Toulouse.

Malheureusement son parcours en Ligue Mineure de Baseball s’arrête après seulement deux années disputées au niveau Rookie, à cheval entre États-Unis et l’Australie, mais contrairement à ce qu’on pourrait penser Fred n’était pas si déçu que ça.

Fred Hanvi: "Je n'étais pas trop déçu d'être relâché, je n'étais pas certain de vouloir continuer à jouer. Je pense que j'avais le potentiel mais je manquais d'expérience et de temps de jeu. Les autres athlètes sortaient pour la plupart de college ou université, ils avaient joué en moyenne 100 matchs par an."

Pas question pour autant d’arrêter de jouer, Fred rentre en France mais cherche un contrat, conscient qu’il n’y pas d’avenir professionnel dans l’hexagone. Première expérience au Japon, avec les Gunma Diamon Pegasus en Baseball Challenge League (en compagnie d’un autre international, Felix Brown).

La vie en Bleu continue et il honore sa première sélection en Équipe de France de Baseball senior lors de l’Euro 2012, un premier souvenir contrasté pour Fred et une compétition difficile pour la France qui ne termine que huitième. Fred frappe ,368 en moyenne et offre la victoire à la France face à la Belgique sur un home-run en toute fin de match.

Fred Hanvi attrape une balle de volée en champ centre. Crédit FFBS / Glenn Gervot

Deux ans plus tard, c’est de la victoire 3-2 face à l’Allemagne, à Ratisbonne en ouverture de l’Euro 2014 dont il se souvient le plus. Comment l’oublier, les Bleus ayant alors réussi l’exploit de réduire au silence une foule de 2000 spectateurs allemands plus que bruyants. En 2016, c’est lors des qualifications de la World Baseball Classic au Panama qu’il s’illustre, brillant pour une équipe de France qui décroche enfin sa première victoire en Coupe du Monde, 5-3 face à l’Espagne.

Fred Hanvi en verve avec les Bleus lors des qualifications de la World Baseball Classic 2016 au Panama. Crédit FFBS / Glenn Gervot.

Entre temps, Fred retente sa chance au Japon avec les Kochi Fighting Dogs dans la Shikoku Island League en 2014, année lors de laquelle il remporte aussi le Challenge de France de Baseball avec les Templiers de Sénart, avant d’être invité par le manager de l’Équipe de France et copropriétaire des Aigles de Trois-Rivières, Eric Gagné, à évoluer en CanAm League au Canada en 2015.

Fred Hanvi sous le maillot des Kochi Fighting Dogs.

L’occasion d’apprécier les différences de style entre l’Asie et l’Amérique du Nord.

Fred Hanvi: "Les asiatiques sont très portés sur la technique, la répétition, toujours à la recherche du geste parfait. C'est moins important aux États-Unis, avec un jeu plus basé sur la puissance où la technique compte moins tant qu'on est productif au bâton."
Fred Hanvi dispute la saison 2015 avec les Aigles de Trois-Rivières en CanAm.

Quelques années plus tard, c’est toujours au Japon qu’il se réinstalle, après avoir hésité avec la Chine Taipei et continue à jouer, cette fois-ci dans un championnat amateur au sein du prestigieux club des Tokyo Bambaataa. Retrouvez d’ailleurs l’intégralité du parcours de Fred Hanvi au Japon au fil de ses interviews accordées au site Honus.

L’aventure continue pour Fred Hanvi avec les Tokyo Bambaataa dans une ligue rassemblant beaucoup d’anciens joueurs professionnels. Crédit Honus.

Avec les Bleus, c’est loin des yeux mais près du cœur et Fred Hanvi répond toujours présent pour l’Équipe de France, que ce soit aux France International Baseball Tournament – Yoshida Challenge, aux Championnats d’Europe ou aux qualifications de la World Baseball Classic. L’occasion de nous livrer ses impressions sur une décennie sous le maillot bleu.

Fred Hanvi: "Les moyens qu'on met maintenant (sur l’Équipe de France de Baseball) sont sans commune mesure avec ceux du début des années 2010. On est mieux préparés à chaque fois et le niveau de jeu a augmenté. Les jeunes sont aussi plus présents qu'avant. Les résultats ne sont pas encore là mais je ne m'inquiète pas pour la suite, la France est réellement meilleure qu'il y a 10 ans."

Sur la nomination de Bruce Bochy et le groupe d’athlètes sélectionnés pour les qualifications de la World Baseball Classic.

Fred Hanvi: "C'est surréaliste. On ne peut pas faire mieux que Bochy. Son expérience peut changer la donne. Nous avons une belle équipe avec beaucoup d'expérience pro, j'ai hâte d'y être."

Il faudra prendre son mal en patience, la WBC Inc. n’ayant pas encore communiqué sur les nouvelles dates de la compétition.

Trouver un club

Trouver un club près de chez vous!

Prochains évenements